Translate

Météo

MeteoMedia

27 nov. 2011

Les éructations? C'est quoi et pourquoi?

Résultat d’images pour eructationsVoici quelques éléments sur la définition des éructations,  extraits de l’encyclopédie en ligne Vulgaris médical :
« Le terme éructation (rot) désigne le renvoi bruyant par la bouche d'air et de gaz provenant de l'estomac.
Le terme aérogastrie désigne la production excessive de gaz dans l'estomac.
Ce symptôme est fréquent au cours de la dyspepsie hyposthénique. La dyspepsie hyposthénique est l'ensemble des symptômes qui apparaissent plus ou moins longtemps après un repas. Elle est responsable d'une impression de digestion difficile s'accompagnant de ballonnements, de pesanteur. Ces symptômes qui se localisent essentiellement dans le haut de l'abdomen, sont le plus souvent associés à des éructations et quelquefois à une somnolence. »
Et leurs causes possibles :
« Les éructations excessives sont secondaires à une aérophagie (présence d'air dans le tube digestif) ou encore à une déglutition d'air et non pas à une production excessive de gaz dans l'estomac (aérogastrie) ou dans l'intestin proprement dit. Autrement dit, certaines personnes, en mangeant, avalent une quantité trop importante d'air secondairement à une alimentation prise trop rapidement, une anxiété chronique, l'utilisation d'une paille, de chewing-gum, d'une nutrition par sonde, une dentition défectueuse, etc...Généralement les éructations ne sont pas secondaires à une lésion organique (atteinte d'un organe). Néanmoins il faut savoir rechercher les pathologies suivantes (liste non exhaustive) :
 Une angine de poitrine et quelquefois même un infarctus du myocarde correspondant à une insuffisance de circulation artérielle au niveau des coronaires artères irriguant le muscle cardiaque proprement dit : le myocarde.
 Une atteinte de la muqueuse de l'œsophage ou de l'estomac (ulcère), quelquefois des pathologies plus graves à type de cancer.
 Une oesophagite (inflammation de l'œsophage)
 Une hernie hiatale : sortie dans le thorax d'une partie de l'estomac (partie ou pôle supérieur) à travers le diaphragme, par l'orifice (hiatus oesophagien) où passe l'œsophage pour rejoindre l'estomac.
 Une grossesse
 Un ou plusieurs calculs biliaires
 Un cancer de l'estomac
 Une pancréatite chronique (inflammation du pancréas)
 Une achalasie : dysfonctionnement digestif associant une diminution du péristaltisme (contractions permettant la progression des aliments dans le tube digestif) et une incapacité de relâchement des muscles sphinctériens. »

En dehors de ces pathologies auxquelles les éructations peuvent être associées, l’Association nationale des hépato-gastroentérologues des hôpitaux généraux écrit aussi que :
« L’aérophagie est bien un trouble du comportement : la fréquence des éructations diminue en cas de distraction, ou lorsque le malade pense ne pas être observé. Une prise en charge de type comportemental est donc assez logique, mais sans preuve établie. On peut penser que l’enregistrement et l’explication objective du trouble est la première étape du traitement. On pourrait également utiliser les compétences des orthophonistes pour « désapprendre » aux malades leurs manœuvres éructogènes.

Qu’est-ce que les éructations?

Éructations, ou rots, est l’expulsion des gaz de l’estomac par la bouche. Comme le gaz s’échappe, il produit le son caractéristique connu comme un rot ou éructation. La cause la plus commune de rots sont avaler de l’air.
Déglutition d’air et les éructations sont des événements naturels qui résultent de manger ou de boire trop vite. Le chewing-gum ou de boire des boissons gazeuses peuvent aussi introduire de l’air dans l’estomac et provoquer des éructations. Parce que les bébés fréquemment avaler de l’air lors de l’alimentation, des rots ou roter est normal après avoir été nourris. L’acte de rots un nourrisson aide à soulager l’inconfort causé par l’air avalé.
En plus de l’air avalé, de nombreux types de problèmes gastro-intestinaux et les maladies peuvent causer des éructations. Éructations peut se produire avec les conditions que la digestion lente, telles que la gastroparésie (vidange gastrique retardée), et les obstructions mécaniques, telles que l’obstruction du pylore (un blocage entre l’estomac et l’intestin grêle). Les femmes enceintes peuvent également éprouver des éructations en raison de changements hormonaux qui ralentissent le processus digestif.
Éructations peut aussi résulter de conditions qui nuisent au processus normal de digestion par d’autres moyens, tels que le reflux acide, hernie hiatale, ou une carence en acide gastrique. Dans ces cas, l’éructation peut se produire fréquemment après les repas, et il peut devenir chronique.
Éructations est rarement associée à une urgence médicale. Sollicitez immédiatement des soins médicaux (911) si votre rots sont associés à de graves douleurs abdominales , douleurs thoraciques , la persistance de nausées et de vomissements, ou de haute fièvre .
Si votre éructations est persistante ou vous inquiète, demandez rapidement des soins médicaux.

Quels autres symptômes peuvent survenir avec des rots?

Éructations peut être accompagnée d’autres symptômes, selon la maladie, un trouble sous-jacent ou condition. Les symptômes qui affectent fréquemment le tractus digestif peut également impliquer autres systèmes du corps.

Les symptômes digestifs qui peuvent survenir avec des éructations

Éructations peut accompagner d’autres symptômes affectant le système digestif, y compris:
  • Gonflement abdominal, distension ou ballonnements
  • Changement dans les habitudes intestinales
  • La constipation
  • La diarrhée
  • Flatulence
  • Brûlures d’estomac
  • Nausées , avec ou sans vomissements

Les autres symptômes qui peuvent se produire avec des éructations

Éructations excessives peuvent accompagner les symptômes liés à autres systèmes du corps.Éructations peut se produire comme une habitude nerveuse et peut être associée à des symptômes généralisés, y compris:
  • L’anxiété
  • Émotionnelle du stress
  • Nervosité

Symptômes graves qui pourraient indiquer une maladie potentiellement mortelle

Éructations seule est rarement un signe d’une urgence médicale. Dans certains cas, cependant, des éructations peuvent se produire avec d’autres symptômes qui pourraient indiquer un état ​​grave, voire mortelle, qui devraient être immédiatement évaluée dans un contexte d’urgence. Sollicitez immédiatement des soins médicaux (911) si vous, ou quelqu’un que vous êtes avec, ont aucun de ces symptômes potentiellement mortelles, y compris:

Magic Cabin

Les problèmes respiratoires ou de respiration, comme l’essoufflement , difficulté à respirer, respiration laborieuse, une respiration sifflante, ne respire pas, l’étouffement
  • Sévère douleurs abdominales
  • Vomissements de sang, des saignements rectaux ou des selles sanglantes

  • Quelles sont les causes éructations?

    Éructations est l’expulsion de l’air dans les voies digestives, le plus souvent comme une réaction normale à l’air avalé dans l’estomac. Habitudes quotidiennes et les comportements qui favorisent l’ingestion d’air sont les principales causes de rots.

    Cause de tous les jours des éructations

    Vous pouvez développer des éructations de l’air avalé dans diverses situations, y compris:
    • La respiration par la bouche
    • Chewing-gum
    • Boire des boissons gazeuses
    • Boire avec une paille
    • Boire trop vite
    • Manger trop vite
    • L’expérience émotionnelle du stress ou de nervosité
    • Le port de prothèses dentaires mal ajustées

    Causes de gastro-intestinaux des éructations

    Presque toutes les conditions affectant le tube digestif peut entraîner des éructations. Il s’agit notamment des conditions dans lesquelles la circulation normale ou le débit dans le tube digestif est obstrué, interrompu ou retardé. Les exemples incluent la gastroparésie (vidange gastrique retardée), une occlusion intestinale, hernie hiatale, et la maladie de reflux gastro-intestinales (également connu sous leRGO ). Dans d’autres types de troubles, les enzymes ou des procédés qui sont nécessaires pour digérer les aliments sont soit complètement déficient ou absent. Les exemples incluent l’intolérance au lactose, une allergie alimentaire, et la maladie de la vésicule biliaire.
    Éructations peut être causée par plusieurs conditions qui affectent le système digestif, y compris:
    • L’intolérance alimentaire ou une allergie
    • Maladie de la vésicule biliaire
    • Gastrite (inflammation de la muqueuse de l’estomac)
    • La gastroparésie (vidange gastrique retardée)
    • La maladie de reflux gastro-intestinaux (aussi connu comme le RGO )
    • Une hernie hiatale
    • Occlusion intestinale
    • Maladie pancréatique
    • Ulcère gastroduodénal maladies
    • Grossesse
    • Obstruction pylorique (obstruction entre l’estomac et l’intestin grêle)
    • Les tumeurs du tractus gastro-intestinal

    Causes graves ou potentiellement mortelles des éructations

    Éructations est un processus normal du corps qui est rarement de nature sérieuse. Cependant, dans de rares cas, des éructations peuvent être un symptôme d’une maladie grave, voire mortelle, qui devraient être immédiatement évaluée dans un contexte d’urgence. Il s’agit notamment de:
    • Abcès abdominal
    • Crise cardiaque (infarctus du myocarde)
    • Obstruction des voies digestives

    Questions pour diagnostiquer la cause de rots

    Pour diagnostiquer votre état, votre médecin ou professionnel de la santé agréé vous posera plusieurs questions liées à votre éructations, y compris:
    • Combien de temps avez-vous vécu éructations?
    • Votre aggraver éructations lorsque vous consommer certains aliments ou boissons?
    • Etes-vous d’autres symptômes avec votre éructations?
    • Est-ce votre éructations s’aggrave ou plus fréquentes?

    Quelles sont les complications potentielles de roter?

    Éructations est généralement un symptôme inoffensive qui ne produisent pas de complications à long terme. Toutefois, certains des problèmes gastro-intestinaux associés à des éructations peuvent avoir de graves complications à la suite de la maladie sous-jacente plutôt que le symptôme de lui-même éructations. Par exemple, une occlusion intestinale due au cancer est une maladie qui peut avoir à long terme et potentiellement graves ou des complications potentiellement mortelles.

    LES PATHOLOGIES DIGESTIVES
    SYMPTOMES
    • douleur épigastrique à type de brûlure
    • sensation de remontée acide : signe un reflux gastro-oesophagien
    • survenant après les repas, calmée par l’alimentation : attention à l’ulcère
    Une consultation médicale s’impose si ces troubles sont inhabituels ou durent depuis plus de huit jours.

    TRAITEMENT ALLOPATHIQUE
    MAGNESIUM, D’ALUMINIUM

  • ANTI-ACIDES




  • : SELS DE SODIUM, DE CALCIUM, DE
    *conseiller les comprimés effervescents et la forme liquide qui agit plus rapidement.
    *distance de 1 à 2h après les repas et avec d’autres médicaments.

  • ALGINATE DE SODIUM




  • Formation d’un gel au dessus du bol gastrique
    Prise après les repas et au coucher

  • ANTI-H2 : CIMETIDINE ET FAMOTIDINE


  • Ce sont des antisecrétoires gastriques, à action rapide, en 2 prises matin et soir avant les repas.
    Attention aux interactions avec la cimétidine, contre-indication chez la femme enceinte et chez l’enfant.

    TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

    Le conseil homéopathique ne s’adresse qu’aux maux récents ou en attendant la consultation.
    De nombreux remèdes sont utilisables en cas de brûlures d’estomac. Le plus simple au comptoir est de conseiller l’association des quatre remèdes suivants :
    Argentum nitricum 5CH
    : 3 gr matin et soir
    Robinia 5CH
    : 3 gr avant les repas
    Iris versicolor 5 CH
    : 3 gr avant les repas
    Nux vomica 9 CH

    : 3 gr au réveil et au coucher
    TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

    Argile blanche
    Elle est utilisée contre les douleurs et les brûlures d’estomac. L’argile blanche a un fort pouvoir absorbant et est riche en silice, en aluminium, ainsi qu’en sels minéraux. Elle tapisse et protège la muqueuse gastro-intestinale et joue un rôle dans sa cicatrisation. Elle absorbe les toxines et les gaz présents dans le tube digestif.

    : 3 gélules par jour, à prendre entre les repas.
    CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES
    • éviter les graisses, l’alcool, les épices, le café, le tabac
    • ne pas s’allonger après les repas
    • éviter les vêtements trop serrés
    • surélever la tête du lit d’une dizaine de cm
    LA CRISE DE FOIE

    Le foie n’y est pour rien....

    SYMPTOMES
    • nausées
    • sensation de lourdeur hépatique
    Elle survient après un repas trop riche en graisses ou en alcool.
    C’est en fait l’intestin qui est en cause, ses capacités digestives étant dépassées.

    TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

    • CHOLERETIQUES ET CHOLAGOGUES




    • Ils vont augmenter la sécrétion et l’excrétion de bile.

    • ENZYMES PANCREATIQUES





      • SUBSTANCES LIPOTROPES




      • Ils assurent une protection du foie en évitant la fixation de lipides au niveau du foie.
        EN ASSOCIATION :

      • ANTISPASMODIQUES







      • PANSEMENTS INTESTINALS







      • ANTI-NAUSEEUX (ANTI-H1)





      • TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

        Il va dépendre des causes de la " crise de foie "
        • Suite d’excès alimentaire :
        Antimonium crudum 7 CH
        • Excès d’aliments acides, mauvais vins
        • Langue blanche sur toute sa surface
        • Gaz gastriques et intestinaux
        • Vomissements qui ne soulagent pas les nausées
        • Souvent diarrhée mi-solide mi-aqueuse
        :
        Nux vomica 7 CH

      • Troubles apparaissant 1 à 2 h après l’excès alimentaire







      • Langue chargée uniquement dans sa partie postérieure







      • Amélioration après une courte sieste







      • Amélioration par les vomissements




      • Ipeca 7CH
        • Blocage de la digestion
        • Suite à une contrariété :

      • Nausées intenses avec vomissements qui ne soulagent pas







      • Langue propre ou très légèrement blanche







      • Hypersalivation




      • Ignatia 9CH
        Par colère avec spasmes :
        Colocynthis 9 CH
        • Sensibilité particulière
        • :
        Les troubles apparaissent à la moindre absorption d’un aliment ou, au contraire au cours d’un excès de consommation de cet aliment :
        • Vin, spiritueux, excitants :
        • Mets vinaigrés, acides :
        • Fruits de mer (huîtres), oignons féculents :
        • Aliments gras, glaces, pâtisseries :
        • Bière :
        • Fruits verts:
        • Oeufs :
        Nux vomica 7 CH Antimonium crudum 7CH Lycopodium 7CH Pulsatilla 7 CH Kalium bichromicum 7 CH China 7 CH Ferrum metallicum 7 CH
        Posologie : pour toutes ces souches : 3 gr toutes les demi-heures. Espacer dès amélioration.
        • Douleur hépatobiliaire
        • Elle associe nausées, vomissement, maux de tête et surtout douleurs sous les côtes du côté droit. Celles-ci proviennent de la vésicule biliaire, qu’il faut drainer pour faciliter la digestion et le transit intestinal.

          On propose dans ce cas une formule composée :
        Chelidonium composé
        : 15 gttes ¼ d’heure avant les 2 repas
        Ricinus composé

        • Et pour un repas de fête sans gueule de bois !
        : même posologie
        Nux vomica 5 CH
        Si le repas doit être bien arrosé : on ajoute
        , 5 gr avant et après le repas, le soir au coucher et le lendemain matin.Paullinia 4 CH, 5 gr entre les différentes libations et après le repas.
        TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

        Boldo

        Le boldo stimule la sécrétion et l’élimination de la bile. Il assure une meilleure digestion des aliments, en cas de repas trop copieux.
        : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.
        Fumeterre

        La fumeterre régule le fonctionnement du foie et de la vésicule, en cas de digestion difficile. Elle calme également les spasmes intestinaux.
        : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.
        Artichaut

        L’artichaut stimule la production et favorise l’excrétion de la bile.

        : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.
        CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

        Conseiller une diète de 24h avec une reprise progressive de l’alimentation.


        LA DIARRHEE

        SYMPTOMES
        • augmentation du nombre de selles ou selles à consistance liquide.
        • nausées
        • spasmes abdominaux
        En Europe, la majorité des gastro-entérites sont d’origine virale, et surviennent souvent dans un contexte épidémique.
        Chez le voyageur et/ou en cas de fièvre, elle peut alors être d’origine bactérienne.
        (Il peut aussi y avoir une surinfection bactérienne).
        Ne pas hésiter à envoyer chez le médecin, si
        • selles sanglantes
        • persistance de plus de 48h
        • déshydratation importante
        • prudence chez la personne âgée et chez le bébé
        mesurée par la perte de poids > 10%
        TRAITEMENT ALLOPATHIQUE
        • RALENTISSEUR DE TRANSIT
        LOPERAMIDE

      • PANSEMENT INTESTINAL ADSORBANT





        NIFUROXAZIDE, SULFAGUANIDINE

      • ANTISEPTIQUE INTESTINAL





      • en cas de fièvre ou de suspicion de gastro-entérite d’origine bactérienne


      • ANTISPASMODIQUES




      • en cas de douleurs abdominales
        Si pas d’amélioration au bout de 48h, orienter vers le médecin.

        TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE
        Ne seront pas traitées ici les diarrhées avec déshydratation car elles nécessitent une consultation médicale en urgence
        • Diarrhée non fébrile :
        Podophyllum peltatum 4 ou 5 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

      • Surtout matinale







      • Selles aqueuses, jaunâtres, expulsées en jet,







      • Précédées de borborygmes (gargouillis)







      • Suivies d’une sensation de faiblesse







      • Parfois suite de consommation de fruits acides de l’été





      • China 4 ou 5CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

      • Indolore







      • Epuisante avec beaucoup de gaz







      • Ballonnement de tout l’abdomen







      • Parfois à la suite de consommation de fruits acides de l’été ou de lait





      • Aloe 5 Ch
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

      • Urgente







      • Survenant immédiatement après avoir bu ou mangé







      • Avec petite incontinence sphinctérienne au moindre gaz





      • Antimonium crudum 5 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

        En pratique, dans la plupart des cas on associe

      • Selles mi solides mi liquides







      • Langue blanche







      • Vomissements possibles







      • Suite à un écart de régime ou à un changement important de régime




      • Podophyllum 4 CH et China 4 CH, 4 gr de chaque en alternance. On espace suivant amélioration. Et selon le contexte, on ajoute Aloe ou Antimonium crudum 5 CH
        • Diarrhée fébrile
        Aconit 5 CH
        1 dose en 15 CH puis 5 CH : 5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

      • Apparition brutale après exposition au froid sec ou indigestion d’eau glacée







      • Selles aqueuses et vertes







      • Hyperthermie brutale





      • Mercurius solubilis 5 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

      • Selles aqueuses parfois sanguinolentes







      • Répétées, avec sensation de ne jamais avoir vidé son intestin







      • Fortes douleurs







      • Fièvre élevée







      • Haleine fétide







      • Langue chargée gardant l’empreinte des dents





      • Arsenicum album 5 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

        • Diarrhée motrice, émotive

      • Selles liquides peu abondantes, fétides, brûlantes, foncées







      • Douleurs abdominales







      • Vomissements violents







      • Fatigue intense avec alternance d’agitation et de prostration







      • Suite d’une toxi-infection alimentaire : poissons ou viandes avariés, coquillages souillés, eaux polluées




      • Gelsemium 9 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures


      • Indolore







      • Suite d’une mauvaise nouvelle, d’une peur ou d’un trac







      • Selles jaunes




      • Argentum nitricum 9 CH
        5 gr au rythme des selles ou toutes les heures
        • Diarrhée dentaire
        • Il n’est pas rare chez le nourrisson que la poussée dentaire s’accompagne de diarrhée aiguë avec érythème fessier.
          Dans ce cas, on donne :

      • Par anticipation : avant l’événement stressant







      • Selles verdâtres avec gaz







      • Aggravées par les sucreries




      • Rheum officinale 9 CH
        Et bien sûr, l’incontournable
        Remarque : le cas particulier de la Turista fera l’objet d’un flash Homéo
        et Podophyllum 9 CH, 5 gr de chaque après chaque selleChamomilla 9 CH, surtout si l’enfant est capricieux, grognon pendant ces périodes, calmé uniquement par le bercement ou un tour en voiture.

        TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

        Baie de myrtille
        La baie de myrtille a une action anti-diarrhéique et agit sur les douleurs et les spasmes intestinaux liés à la colite. Elle a également une action antibactérienne au niveau intestinal.
        : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.

        Charbon végétal
        Le charbon végétal a pour action d’absorber et de fixer les gaz. Il agit sur les problèmes de ballonnements.
        : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.

        Romarin
        Le romarin agit sur les fermentations intestinales ainsi que sur les douleurs abdominales.

        : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.
        CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES
        • hydratation abondante
        • alimentation : Riz, carottes...
        • boissons de réhydratation hydro-électrolytique
        LA CONSTIPATION

        SYMPTOMES
        • moins de 2 à 3 selles par semaine
        • absence de besoin de défécation entre les exonérations
        Les signes de gravité sont :
        • lésions anales
        • fécalome
        • occlusion (toujours s’assurer du passage des gaz pour éliminer ce diagnostic, attention si la constipation dure depuis plus de 5 jours )
        TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

        • LAXATIFS DE LEST







        • LAXATIFS OSMOTIQUES







        • LAXATIFS LUBRIFIANTS







        • LAXATIFS STIMULANTS







        • LAXATIFSN LOCAUX




        • EN ASSOCIATION :


        • ANTISPASMODIQUES




        • si douleurs abdominales.
          TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

          En dehors de

          On peut néanmoins citer :
          Nux vomica 5 CH qui marche souvent très bien dans les constipations avec faux besoins et d’Opium 9 CH qui est indiqué dans les constipations sans besoins, sans douleurs ni ballonnements, il n’existe pas de recettes pour soigner une constipation par homéopathie. La plupart des remèdes de la matière médicale présentent en effet des symptômes de constipation, et seule une bonne connaissance du patient permettra de trouver le traitement efficace.

          Alumina 5 CH
          Gros efforts pour expulser une selle molle

          Collinsonia 1 DH et Hydrastis 1 DH
          Pour traiter la constipation de la femme enceinte : 10 gttes de chaque 2 fois par jour

          Hydrastis 5 CH
          " Maladie des laxatifs " : constipation chronique suite d’un abus d’utilisation des laxatifs
          Accompagnée de nausées et de migraine

          TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

          Graine de lin
          La graine de lin accélère le transit, lubrifie et augmente le volume des selles. Il s’agit d’un laxatif doux mais efficace. Il permet de traiter également les colites et les douleurs abdominales.
          : 1 ou 2 sachets de graines de lin par jour.

          Bourdaine
          La bourdaine stimule le péristaltisme intestinal et a un effet laxatif stimulant. Elle est utilisée uniquement dans la constipation occasionnelle.
          : 1 ou 2 gélules matin et soir, au moment des repas : maximum pendant 10 jours. Elle est déconseillée chez la femme qui allaite.

          Séné
          Le séné a une action laxative, même purgative, selon les doses administrées. Il produit une augmentation du volume des selles et une meilleure hydratation de celles-ci. Comme la bourdaine, le séné est utilisé en cas de constipation occasionnelle.
          : 1 à 2 gélules matin et soir, au moment des repas, pendant maximum 8 à 10 jours. Ne pas l’utiliser en cas d’allaitement. Réservé à l’adulte.

          Ispaghul
          L’ ispaghul a une action laxative. Son effet " fibre " est particulièrement adapté en cas de constipation chronique.

          : 1 gélule ou 1 sachet matin, midi et soir, au moment des repas. Boire dans l’heure qui suit.
          CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES
          La constipation peut être due à une hydratation insuffisante notamment chez la personne âgée qui perd la sensation de soif.
          Chez le BB, on peut conseiller de mélanger le biberon avec une eau riche en magnésium et selon son age faire boire du jus de pruneau ou changer de lait.manger à heures fixes
          • activité physique régulière
          • alimentation riche en fibres : légumes verts, fruits, son, fruits secs
          • déclencher le réflexe gastro-colique matinal par l’absorption d’un verre d’eau fraîche.
          De nombreux médicaments sont responsables de constipation :
          • analgésiques
          • anesthésiques
          • anticholinergiques
          • anticonvulsivants
          • antidépresseurs
          • neuroleptiques
          • diurétiques
          • antiparkinsoniens
          • bêtabloquants
          • antitussifs
          • pansements gastriques à base de gel d’alumineum
          • Hy
          LES BALLONNEMENTS

          SYMPTOMES
          • douleur à type de spasme pouvant être intolérable, siégeant au niveau de la fosse iliaque et remontant sur l’hypocondre.
          • après les repas
          • ballonnement abdominal
          • souvent chronique
          • les éructations et émissions de gaz soulagent
          • souvent accompagnés de dyspepsies (difficultés de digestion)
          • contexte anxio-dépressif
          • alternance de constipation et diarrhée signe la colopathie fonctionnelle.
          TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

          • ANTISPASMODIQUES




            DERIVES DE SILICONES (DIMETICONE), POLYVINYLPOLYPYRROLIDONE

          • PANSEMENTS GASTRO-INTESTINAUX : ARGILE NATURELLE,




          • (POVIDONE)
            qui vont adsorber les gaz.

            EN ASSOCIATION :

          • LAXATIFS DOUX







          • ENZYMES PANCREATIQUES







          • CHOLAGOGUES-CHOLERETIQUES




          • TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

            3 questions à poser :
            - Quelles régions de l’abdomen sont touchées ?
            - A quel moment de la journée ?
            - Quels sont les facteurs qui améliorent ou aggravent les symptômes ?
            Pour tous les remèdes, on donnera : 5 gr 15 min avant les principaux repas
            • Ballonnements surtout épigastriques
            Argentum nitricum

          • Accompagné d’éructations bruyantes qui soulagent




          • Asa foetida 5 CH

          • Important avec éructations difficiles et fétides







          • Impression de " boule qui remonte " le long de l’oesophage




          • Carbo vegetalis 5 CH

          • Important avec éructations ayant le goût des aliments et qui soulagent







          • Tout semble se transformer en gaz







          • Aggravation par l’alcool avec congestion violacée du visage




          • Nux vomica 9 CH
            • Ballonnements surtout sous ombilical

          • Survenant 1 à 2 h après le repas avec sensation de poids lourd sur l’estomac







          • Quelques éructations







          • Somnolence postprandiale courte




          • Lycopodium 9 CH
            • Ballonnements de tout l’abdomen

          • Accompagné d’un gonflement du ventre à la fin du repas







          • Somnolence postprandiale longue







          • Eructations acides qui ne soulagent pas







          • Flatulences douloureuses




          • China 5 CH

          • Il survient même après un repas léger







          • Atonie digestive générale







          • Goût amer dans la bouche







          • Pas d’amélioration par les gaz et éructations







          • Abdomen distendu après avoir mangé des fruits







          • Amélioration, plié en 2



          • Kalium carbonicum 5 CH
          • Ballonnements gastriques importants après le repas



          • Flatulences intestinales tardives, douloureuse, excessives



          • Brûlures



          • Amélioration en position assise



          • CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

            Il faut éviter les aliments fermentescibles : haricots blancs, cèleri, choux, bananes, jus de pomme, raisins secs...


            Total pages vues

            Derniers articles postés

            Articles Recents

            PUB




            Buy System Mechanic 17 for $39.95 [a $10 Saving] and Get Search and Recover for free! [Save $49.95 on both products].



            Click Here!
            Carrefour

            Austin Reed
            Click Here!

            Fun Club

            Si vous trouvez intéressant et utile
            ____________

            FutureLearn Limited
            Click Here!

            PetSmart

            SASI 101 pub


            Espace publicitaire

            Thousands of Car Accessories@TOMTOP.com
            Instant Savings On Last Minute Flights. Promo Code : LM20

            Blog Archive

            Wikipedia

            Résultats de recherche

            Popular Posts

            Events

            Si vous trouvez intéressant et utile
            ____________

            Voyages

            EasyClickTravel.com

            SeaBear Smokehouse

            EasyClickTravel.com - Save on trips to Las Vegas

            EasyClickTravel.com - Save on trips to Orlando

            EasyClickTravel.com - Save on trips to Paris

            EasyClickTravel.com - Save on trips to Miami

            EasyClickTravel.com - Save on trips to New York

            EasyClickTravel.com
            EasyClickTravel.com
            LATAM Airlines

            IOLO Technologies

            iolo technologies



            Free Facebook Likes

            Abonnez-vous !

            Enter your email address:

            Delivered by FeedBurner