Translate

Météo

MeteoMedia

23 nov. 2011

Les causes courantes de douleurs dans la nuque et a l'epaule

Les douleurs de la nuque ne sont pas aussi fréquentes que les douleurs dans le bas du dos, mais beaucoup de personnes, à un moment de leur vie, connaissent une douleur dans la nuque ou dans le bras. La bonne nouvelle est que la plupart de ces douleurs se résolvent avec le temps, et lorsque ce n’est pas le cas, elles peuvent très souvent se soigner avec un traitement non-chirurgical.
Cette newsletter s’attardera brièvement sur les problèmes fréquents qui peuvent causer une douleur de la nuque, ainsi que sur les premiers symptômes et les traitements possibles.

Douleur intense de la nuque:

Résultat d’images pour douleur nuqueLes douleurs dans la nuque sont la plupart du temps dues à un dysfonctionnement de l’articulation, à un muscle froissé et/ou à une blessure des ligaments ou des tendons. Ces types de blessures sont souvent causés par un choc soudain (tel qu’une chute ou un accident de voiture), ou par une nuque tendue (comme lorsque l’on tient le téléphone entre l’oreille et l’épaule pendant longtemps, que l’on dort avec le cou dans un mauvais angle, ou que l’on porte un paquet ou une valise d’un seul côté). Dormir sur le ventre peut également entraîner ces dysfonctionnements.
La plupart des blessures minimes des muscles, ligaments ou tendons dans le cou guérissent en quelques jours ou quelques semaines, car le sang amené à ces structures apporte des nutriments et des protéines pour aider à guérir la blessure. Bon nombre de traitements peuvent réduire de manière significative la douleur et la gêne pendant la guérison.
Parmi les traitements typiques, on compte l’application de glace et/ou de chaleur sur la zone affectée (dans des cas de douleur vive, il faudra commencer par utiliser la glace pendant 48 heures avant d’appliquer de la chaleur), des médicaments vendus avec ou sans ordonnance, des manipulations chiropratiques et ostéopathiques et/ou la kinésithérapie.
Les patients souffrant de douleurs de la nuque pendant plus de deux semaines à trois mois, ou qui ont des douleurs dans le bras, des engourdissements ou des picotements, souffrent peut-être d’une maladie, qu’il faudra diagnostiquer.

Douleur de la nuque chronique:

Résultat d’images pour douleur nuqueDe nombreux problèmes de santé peuvent causer une douleur continue dans la nuque et/ou le bras. Parmi les plus courants, on trouve :
•    Une hernie discale ou une sténose foraminale peuvent causer une douleur qui se propage dans le bras (ou dans les mains et les doigts).  Les symptômes sont souvent temporaires et peuvent généralement être traités avec des médicaments, la kinésithérapie et/ou une manipulation chiropratique ou ostéopathique. Si la douleur ne réagit pas à ces traitements au bout de 6 à 12 semaines, il faut alors envisager la chirurgie.
•    La sténose foraminale, c’est à dire un rétrécissement de l’ouverture par laquelle sortent les racines nerveuses de la colonne vertébrale, peut être caractérisée par une douleur se développant lentement (par exemple au bout de plusieurs années) et a tendance à apparaître pendant ou après certaines activités ou positions de la nuque. Si la douleur est intense ou prolongée, ou si elle représente un frein aux activités quotidiennes, la chirurgie peut alors être recommandée pour éliminer le pincement du nerf.
•    Le syndrome de la traversée thoracobrachiale est souvent associé à des problèmes de cou et peut également causer la douleur ou l’engourdissement du bras/de la main, une douleur dans la poitrine et une faiblesse dans le bras. La plupart du temps, ce problème de santé est dû à un rétrécissement du petit pectoral (muscle de la poitrine sous la clavicule) qui empiète sur le complexe nerf/artère le long du bras. Le syndrome de la traversée thoracobrachiale peut souvent être traité de manière classique par la chiropraxie et/ou la kinésithérapie. C’est assez fréquent chez les personnes qui travaillent derrière un bureau avec les épaules affaissées ou qui, à la salle de gym, travaillent leur poitrine bien plus que les muscles du dos opposés. Toutefois, ce syndrome peut avoir une origine qui nécessite une intervention chirurgicale.
•    La sténose cervicale avec myélopathie peut entraîner une douleur se propageant le long du bras, causant un manque de coordination dans les bras et les jambes, des difficultés avec les habiletés motrices (telles que l’écriture), et/ou des douleurs lancinantes occasionnelles. Les symptômes peuvent aller et venir sur une longue période (plusieurs années par exemple). É tant donné que c’est un rétrécissement du canal de la moelle épinière, des traitements non chirurgicaux peuvent aider à soulager la douleur dans le bras, mais on peut avoir recours à la chirurgie pour traiter la compression de la moelle épinière (qui cause les difficultés de coordination).
Enfin, il est important de noter que si quelqu’un ressent une faiblesse dans le bras, ou une perte de sensation et de coordination dans les bras ou les jambes, il se peut qu’un nerf soit abîmé et il faut alors se faire examiner par un médecin. De la même façon, les symptômes comme une douleur prolongée/grandissante accompagnée d’une perte d’appétit, d’une perte de poids, de nausées, de vomissements ou de fièvre/coup de froid/tremblements peuvent indiquer une tumeur ou une infection de la colonne et nécessiter une attention médicale immédiate.
En règle générale, si vos symptômes vous inquiètent, ou qu’ils semblent s’aggraver, il est toujours conseillé de consulter votre docteur. N’oubliez pas non plus qu’un programme d’exercices équilibré est indispensable dans chaque traitement général d’un problème musculosquelettique. Ainsi, si votre médecin ne vous recommande pas d’exercices, demandez-lui s’il peut vous en conseiller.

La douleur à l’épaule


Résultat d’images pour douleur epaule

Quelle serait la principale cause de la douleur dans l’épaule?

La douleur irradiante provenant du cou pourrait être la cause la plus courante de la douleur à l’épaule.

Quels sont les autres problèmes qui peuvent entraîner une douleur irradiante dans l’épaule?





Les autres causes de la douleur irradiante dans l’épaule sont les suivantes:

-Irritation diaphragmatique
-Pneumonie
-Pleurésie
-Pneumothorax
-Saignements intra-abdominaux
-Péritonite
-Infarctus du myocarde
-Colique hépatique
-Cancer de l’apex pulmonaire (Syndrome de Pancoast-Tobias)

Pourquoi l’irritation diaphragmatique entraîne-t-elle une douleur irradiante à l’épaule?

Au stade embryonnaire, les deux parties du diaphragme sont situées au niveau du cou (environ C4), mais, pendant la croissance fœtale, elles descendent à leur emplacement final souscostal. La douleur irradie le long du nerf phrénique au niveau C4.

Quels sont la diffusion et le rayonnement habituels de la douleur qui provient de l’épaule?

Mise à part la douleur causée par les problèmes de l’articulation acromio-claviculaire, celle qui provient de l’épaule tend à se diffuser le long du dermatome C5 (voir figure). Celui-ci s’étend à partir de la face latérale de l’acromion et descend vers la face latérale du bras jusque sous le coude. Il ne comprend pas la main, la région scapulaire ou le cou. La douleur à l’épaule ne dépasse généralement pas le coude.




L’articulation acromio-claviculaire se situe dans la distribution du dermatome C4, lequel est pratiquement le centre de l’épaule et du bas du cou (voir figure). La douleur qui émane de l’articulation acromio-claviculaire suit cette distribution.

Si un patient se plaint d’une douleur à l’épaule qui englobe aussi le cou ou la main, pensez « colonne cervicale ».

Aucun commentaire:

Les causes courantes de douleurs dans la nuque et a l'epaule

Les douleurs de la nuque ne sont pas aussi fréquentes que les douleurs dans le bas du dos, mais beaucoup de personnes, à un moment de leur vie, connaissent une douleur dans la nuque ou dans le bras. La bonne nouvelle est que la plupart de ces douleurs se résolvent avec le temps, et lorsque ce n’est pas le cas, elles peuvent très souvent se soigner avec un traitement non-chirurgical.
Cette newsletter s’attardera brièvement sur les problèmes fréquents qui peuvent causer une douleur de la nuque, ainsi que sur les premiers symptômes et les traitements possibles.

Douleur intense de la nuque:

Résultat d’images pour douleur nuqueLes douleurs dans la nuque sont la plupart du temps dues à un dysfonctionnement de l’articulation, à un muscle froissé et/ou à une blessure des ligaments ou des tendons. Ces types de blessures sont souvent causés par un choc soudain (tel qu’une chute ou un accident de voiture), ou par une nuque tendue (comme lorsque l’on tient le téléphone entre l’oreille et l’épaule pendant longtemps, que l’on dort avec le cou dans un mauvais angle, ou que l’on porte un paquet ou une valise d’un seul côté). Dormir sur le ventre peut également entraîner ces dysfonctionnements.
La plupart des blessures minimes des muscles, ligaments ou tendons dans le cou guérissent en quelques jours ou quelques semaines, car le sang amené à ces structures apporte des nutriments et des protéines pour aider à guérir la blessure. Bon nombre de traitements peuvent réduire de manière significative la douleur et la gêne pendant la guérison.
Parmi les traitements typiques, on compte l’application de glace et/ou de chaleur sur la zone affectée (dans des cas de douleur vive, il faudra commencer par utiliser la glace pendant 48 heures avant d’appliquer de la chaleur), des médicaments vendus avec ou sans ordonnance, des manipulations chiropratiques et ostéopathiques et/ou la kinésithérapie.
Les patients souffrant de douleurs de la nuque pendant plus de deux semaines à trois mois, ou qui ont des douleurs dans le bras, des engourdissements ou des picotements, souffrent peut-être d’une maladie, qu’il faudra diagnostiquer.

Douleur de la nuque chronique:

Résultat d’images pour douleur nuqueDe nombreux problèmes de santé peuvent causer une douleur continue dans la nuque et/ou le bras. Parmi les plus courants, on trouve :
•    Une hernie discale ou une sténose foraminale peuvent causer une douleur qui se propage dans le bras (ou dans les mains et les doigts).  Les symptômes sont souvent temporaires et peuvent généralement être traités avec des médicaments, la kinésithérapie et/ou une manipulation chiropratique ou ostéopathique. Si la douleur ne réagit pas à ces traitements au bout de 6 à 12 semaines, il faut alors envisager la chirurgie.
•    La sténose foraminale, c’est à dire un rétrécissement de l’ouverture par laquelle sortent les racines nerveuses de la colonne vertébrale, peut être caractérisée par une douleur se développant lentement (par exemple au bout de plusieurs années) et a tendance à apparaître pendant ou après certaines activités ou positions de la nuque. Si la douleur est intense ou prolongée, ou si elle représente un frein aux activités quotidiennes, la chirurgie peut alors être recommandée pour éliminer le pincement du nerf.
•    Le syndrome de la traversée thoracobrachiale est souvent associé à des problèmes de cou et peut également causer la douleur ou l’engourdissement du bras/de la main, une douleur dans la poitrine et une faiblesse dans le bras. La plupart du temps, ce problème de santé est dû à un rétrécissement du petit pectoral (muscle de la poitrine sous la clavicule) qui empiète sur le complexe nerf/artère le long du bras. Le syndrome de la traversée thoracobrachiale peut souvent être traité de manière classique par la chiropraxie et/ou la kinésithérapie. C’est assez fréquent chez les personnes qui travaillent derrière un bureau avec les épaules affaissées ou qui, à la salle de gym, travaillent leur poitrine bien plus que les muscles du dos opposés. Toutefois, ce syndrome peut avoir une origine qui nécessite une intervention chirurgicale.
•    La sténose cervicale avec myélopathie peut entraîner une douleur se propageant le long du bras, causant un manque de coordination dans les bras et les jambes, des difficultés avec les habiletés motrices (telles que l’écriture), et/ou des douleurs lancinantes occasionnelles. Les symptômes peuvent aller et venir sur une longue période (plusieurs années par exemple). É tant donné que c’est un rétrécissement du canal de la moelle épinière, des traitements non chirurgicaux peuvent aider à soulager la douleur dans le bras, mais on peut avoir recours à la chirurgie pour traiter la compression de la moelle épinière (qui cause les difficultés de coordination).
Enfin, il est important de noter que si quelqu’un ressent une faiblesse dans le bras, ou une perte de sensation et de coordination dans les bras ou les jambes, il se peut qu’un nerf soit abîmé et il faut alors se faire examiner par un médecin. De la même façon, les symptômes comme une douleur prolongée/grandissante accompagnée d’une perte d’appétit, d’une perte de poids, de nausées, de vomissements ou de fièvre/coup de froid/tremblements peuvent indiquer une tumeur ou une infection de la colonne et nécessiter une attention médicale immédiate.
En règle générale, si vos symptômes vous inquiètent, ou qu’ils semblent s’aggraver, il est toujours conseillé de consulter votre docteur. N’oubliez pas non plus qu’un programme d’exercices équilibré est indispensable dans chaque traitement général d’un problème musculosquelettique. Ainsi, si votre médecin ne vous recommande pas d’exercices, demandez-lui s’il peut vous en conseiller.

La douleur à l’épaule


Résultat d’images pour douleur epaule

Quelle serait la principale cause de la douleur dans l’épaule?

La douleur irradiante provenant du cou pourrait être la cause la plus courante de la douleur à l’épaule.

Quels sont les autres problèmes qui peuvent entraîner une douleur irradiante dans l’épaule?





Les autres causes de la douleur irradiante dans l’épaule sont les suivantes:

-Irritation diaphragmatique
-Pneumonie
-Pleurésie
-Pneumothorax
-Saignements intra-abdominaux
-Péritonite
-Infarctus du myocarde
-Colique hépatique
-Cancer de l’apex pulmonaire (Syndrome de Pancoast-Tobias)

Pourquoi l’irritation diaphragmatique entraîne-t-elle une douleur irradiante à l’épaule?

Au stade embryonnaire, les deux parties du diaphragme sont situées au niveau du cou (environ C4), mais, pendant la croissance fœtale, elles descendent à leur emplacement final souscostal. La douleur irradie le long du nerf phrénique au niveau C4.

Quels sont la diffusion et le rayonnement habituels de la douleur qui provient de l’épaule?

Mise à part la douleur causée par les problèmes de l’articulation acromio-claviculaire, celle qui provient de l’épaule tend à se diffuser le long du dermatome C5 (voir figure). Celui-ci s’étend à partir de la face latérale de l’acromion et descend vers la face latérale du bras jusque sous le coude. Il ne comprend pas la main, la région scapulaire ou le cou. La douleur à l’épaule ne dépasse généralement pas le coude.




L’articulation acromio-claviculaire se situe dans la distribution du dermatome C4, lequel est pratiquement le centre de l’épaule et du bas du cou (voir figure). La douleur qui émane de l’articulation acromio-claviculaire suit cette distribution.

Si un patient se plaint d’une douleur à l’épaule qui englobe aussi le cou ou la main, pensez « colonne cervicale ».

Aucun commentaire:

.

SABON

Concerts

VenueKings.com

Find Tickets for The Eagles at VenueKings.com! The Best Event Tickets in the Nation!

Get Fleetwood Mac Concert Tickets at VenueKings.com!