Translate

Météo

MeteoMedia

24 nov. 2010

Sites web a consulter

Un site web à retenir : http://www.passeportsante.net
Super pour les maladies, les mini-extraits sur des choses etc.
A consulter peut-être une fois les systèmes commencés.

Pour pharmaco celui de Mme. Michaud : http://recit.csdhr.qc.ca/pharmacotherapie/

17 nov. 2010

Synthèse hyper concentrée

Mécanismes de défende de l’organisme

Système lymphatique (lymphe= liquide incolore comme le plasma mais moins riche en protéines)
            Rôle : -    Draine le liquide interstitiel
-          Transporte les lipides alimentaires & vitamines liposolubles
-          Facilite les réponses immunitaires (surveillance et défense)
Resistance = la capacité de l’organisme de ne pas être malade.
Cellules lymphatiques :  - Les macrophages – les « bouffeuses » des agresseurs
                                          - Les lymphocytes T – détruisent directement les agresseurs (possèdent une mémoire)
                   - Le lymphocyte B – se modifient en plasmocytes avant de libérer les anticorps qui se bataillent avec les agresseurs 
                                           (possèdent une mémoire)
                   - Les tueuses naturelles (NK) - jouent un rôle important dans le rejet de tumeurs et cellules infectées près virus.
Organes et tissus lymphatiques :   
                                                       – Moelle osseuse rouge : donne naissance aux lymphocytes B matures et aux lymphocytes pré-T.
                                                       -  Thymus : secrète des hormones thymiques qui aide à la maturation des lymphocytes pré-T.
                                                       -  La rate – produits des anticorps par les lymphocytes B et attaque directement les agresseurs par les
                                                           lymphocytes T, les cellules macrophages éliminent par phagocytose les substances étrangères.
                                -  nœuds lymphatique (ou ganglions) logent les lymphocytes B, les lymphocytes T et les plasmocytes (les
                                    lymphocytes B déjà transformées).
                                                       -   follicules lymphatiques (ou nodules) sont des amas de tissus lymphatiques non encapsulés qui préviennent
                                    l’envahissement de l’organisme par des agresseurs inhalés ou ingérés (ex. Plaques de Peyer, amygdales,
                                    l’appendice vermiforme).
Mécanismes de défense : NON SPECIFIQUES
* Barrières physiques et chimiques superficielles : - la peau
                                                           - les muqueuses
* Moyens de défense interne : - protéines antimicrobiennes : - l’interféron (intervient en cas d’infection virale)
                                                                                                 - le complément (intervient pour compléter ou amplifier les réactions immunitaires, les 
                                                                                                   réactions allergiques ou les maladies auto-immunes)
                                                                                                 - les transferrines (protéines qui se lient au Fe pour empêcher les bactéries se
                                                                                                   développer)
                          - macrophages « bouffent » par phagocytose (le lysosome) les microorganismes ou autres particules étrangères.
                          - les cellules tueuses naturelles (NK) se lient directement aux agresseurs pour le détruire (attaquent le cancer)
                         - inflammation se déroule en 3 étapes : - vasodilatation et augmentation de la perméabilité des capillaires
                                                                                      - migration et agglutination des leucocytes par diapédèse au site de la lésion
                                                                                      - réparation tissulaire


                                            IMPORTANT !
                                                    Signes locales lors d’une réaction inflammatoire : - la rougeur
                                                                                                                                     - la chaleur
                                                                                                                                     - l’œdème
                                                                                                                                     - la douleur
                         - fièvre est l’élévation anormale de la T° du corps causée par un décalage a la hausse du thermostat hypothalamique –
                           appelée hyperthermie
Mécanismes de défense : SPECIFIQUES
                   -   L’immunité – la capacité de se défendre contre des agents agresseurs spécifiques.
                                            - peur être acquise : - de façon active naturelle (en contractant la maladie ou contact répété avec les agresseurs)
                                                                            - de façon active artificielle (par vaccination)
                                                                            - de façon passive naturelle (transmise par placenta au fœtus ou par allaitement)
                                                                            - de façon passive artificielle (par sérothérapie)
                  Les lymphocytes T et B sont responsable de la réponse immunitaire :
-          La réponse à médiation cellulaire faite par les lymphocytes T qui élimine l’agresseur directement.
-          La réponse à médiation humorale faite par les lymphocytes B qui se transforment en plasmocytes et secrètent des anticorps spécifiques (les immunoglobulines)
La résistance personnelle de l’individu peut être influencée par :
-          l’hérédité
-          l’âge (enfants et personnes âgées + au risque)
-          les conditions de vie inadéquates (insalubrité, mauvaise alimentation, tabagisme, alcoolisme, toxicomanie, sédentarité, manque de sommeil, mal gérer les stress, fatigue)
-          certaines situations particulières (personnes déjà atteintes de maladies ou résistantes aux antibiotiques ou qui font la chimiothérapie/radiothérapie, ou atteintes du VIH, leucémie, cancer ou la prise des médicaments)

Allergies – réaction inappropriée et excessive a une substance normalement inoffensive avec le corps a déjà été en contact une fois auparavant.
    Le choc anaphylactique – la plus grave manifestation allergique, aiguë et généralisée de l’organisme
-          il y a des manifestations cliniques : - respiratoires (congestion nasale, éternuement, toux, oppression thoracique,
                                                                 bronchospasme, détresse respiratoire, voix raque, stridor)
                                                               - cutanées (rougeur, chaleur, érythème, prurit, œdème, diaphorèse)
                                                               - cardiovasculaires (hypoTA, tachycardie, pâleur, Pls imperceptible, coma)
                                                               - digestives (N°, V°, coliques, diarrhées)
- parmi les allergies de type I on retrouve :
                    - allergies respiratoires (pollen, moisissures, poussières, fumée de tabac)
                    - allergies de contact (latex, dédorant, plantes, chrome, Nikel, Fe, nylon, laine)
                    - allergies alimentaires (choc anaphylactique souvent : )
                    - allergies médicamenteux (choc anaphylactique)



L’œdème de Quincke : brusque apparition de tuméfaction dans les couches les plus profondes de la peau, urticaire et prurit (pas de godet)
                            Régions touchées : - visage (lèvres, paupières, joues, langue)
                                    - les mains et les pieds
                                    - muqueuses (larynx, bronches, tube digestif)
                                    - les organes génitaux
 SI : Bain huileux ou avec bicarbonate; éviter agents allergènes, Hydratation +++, éviter exposition au soleil, administrer médicaments
        antiprurigineux, antihistaminiques, corticostéroïdes topiques


Maladies auto-immunes -  les plus connues : - thyroïdite chronique
                                                    - diabète insulinodépendant
                                                    - polyarthrite rhumatoïde
                                                    - sclérodermie
                                                    - maladie cœliaque
                                                    - sclérose en plaques
                                                    - lupus érythémateux : Signes cliniques : - fatigue extrême
                                                                                                                        - faiblesse généralisée
                                                                                                                        - anorexie et perte de poids
                                                                                                                        - hyperthermie
                                                                                                                        - éruptions cutanées et de s muqueuses
                                                                                                                        - altération progressive de différents systèmes
                                                                                                                        - complications (insuffisance rénale, problèmes  
                                                                                                                           cardiaques, insuffisance artérielle, problèmes gastro-
                                                                                                                           intestinaux, cérébraux, infections respiratoires)
                                                                                          SI : - maintenir autonomie dans AVQ
                                                                                                -  prévenir les épisodes de crise (éviter soleil et rayons UV, repos,
                                                                                                   diminuer stress)
                       -  soulager douleur et les inconforts (maintenir integrite peau, petits repas
                                                                                                   nutritifs et facile a digérer)
                                                                       -  médication anti-inflammatoires, corticostéroïdes, immunosuppresseurs,
                                                                                                   analgesiques)

IMMUNODÉFIENCE :  - SIDA -  altération du système immunitaire causée par le virus VIH
                    Transmission : - contact direct avec le sang, sperme, secrétions vaginale, produits organiques
                      - relations sexuelles non-protégées
                      - utilisation d’une seringue infectée
                      - lait maternel d’une mère infectée
                    Traitement : - la trithérapie (agents rétroviraux)
                 -  antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires
                 -  anxiolytiques
                                        -  antalgiques
                                        -  antidiarrhéiques
                                        -  antiémétiques
                   - CANCER – prolifération anarchique de cellules anormales qui peuvent former une tumeur maligne et la formation des
                                           métastases.
                                        - Il y a deux types : - tumeurs bénignes (cellules presque identiques aux tissus avoisinants, ne produisent
                                                                          pas des métastases, sont encapsulées, ne récidivent pas après l’excision)
                                                                        - tumeurs malignes (cellules qui ont une morphologie anormale, se développent
                                                                          rapidement, pas encapsulées, produisent des métastases, envahissent les tissus
                                                                          avoisinants, récidivent après excision, causent la cachexie et l’anémie.
                  Exemples de tumeurs : - Épithélioma (tumeur maligne - au niveau d’un tissu)
                                                        - Lymphome (tumeur maligne au niveau du tissu lymphatique)
                                                        - Sarcome (tumeur maligne au niveau de tu=issu conjonctif)
                                                        - Fibrome (tumeur bénigne au niveau du tissu fibreux
                                                        - Kyste (tumeur bénigne contenant un liquide ou substance molle)
                Traitement : - La chirurgie (biopsie, prophylactique, locale, radicale et palliative)
                                     - Radiothérapie (réactions locales ou systémiques)
                                     - Chimiothérapie (médicament antinéoplasiques, réactions : anorexie, N°, V°, D°, stomatite, alopécie,
                                        leucopénie, thrombopénie)
MALADIES INFECTIEUSES
Saprophyte – microorganisme qui n’engendre pas la maladie et qui fait partie du milieu ambiant.
Flore microbienne  - ensemble de la population bactérienne saprophyte  qui habite dans un milieu donné (intestin, vagin, poumons)
Microorganismes pathogènes  -  bactéries – microorganismes vivant dans l’air libre
                                                    -  virus – plus petit que les bactéries qui vivent aux dépenses de l’organisme
                                                    -  champignons – microorganismes du règne végétal vivant en parasite – uniquement aux depenses
                                                        de l’organisme humain)
   Étapes des maladies infectieuses : - période d’incubation
                                                             - étape de prodrome
                                                             - étape manifeste de la maladie
                                                             - convalescence
1)  INFECTIONS BACTERIENNES :  
-          Bactéries du pus : 1. Pathogène : - gonocoque (gonorrhée, vaginite, urétrite)
                                                             - méningocoque (méningite)
                                     2. Saprophyte : - pneumocoque (pneumonie)
                                                              - staphylocoque (furoncle, anthrax, ostéomyélite, septicémie)
                                                              - streptocoque (amygdalite, otite, endocardite, septicémie, scarlatine, fasciite nécrosante)
                                                              - bacille pyocyanique (infection urinaire, septicémie, suppuration chronique)
Infections nosocomiales : infections contractées en milieu hospitalier qui n’ont pas des liens a la maladie pour laquelle le PT a été hospitalisé.
Bactéries : - des voies respiratoires : - bacille diphtérique
                                                            - bacille de Koch
                                                            - bacille de Pfeiffer ou « haemophilus influenzae »
                                                            - bacille de Bordet-Gengou – coqueluche
                   - des voies digestives : - bacille typhique et paratyphique
                                                        - colibacille, E Coli – la gastro-entérite
                                                        - clostridium botulinum  - le botulisme
                                                        - clostridium difficile - C difficile
                  -  provenant du sol : - clostridium perfringens – gangrène gazeuse
                                                   - clostridium tétani – tétanos
                  -  vénériennes : tréponème pale de Schaudinn – syphilis

2) INFECTIONS VIRALES :  - la rage (par la salive d’un animal atteint – provoque atteinte cérébrale, spasmes, convulsions)
                                                    - poliomyélite et encéphalite (inflammation moelle épinière e l’encéphale)
                                                    - oreillons (tuméfaction des glandes salivaires, mammaires et génitales – orchite chez les hommes)
                                                    - varicelle (éruptions des vésicules)
                                                    - zona (éruption des vésicules au long d’un nerf)
                                                    - rubéole (éruption cutanée)
                                                    - rougeole (éruption cutanée si pas traite cause une encéphalite, retard mental, trouble de la vision)
                                                    - herpes (lésion cutanées – vésicules transparentes : type I : feu sauvage et type II : herpes génital)
                                                    - verrues (minuscules de tumeurs bénignes et contagieuses)
                                                    - grippe (maladie contagieuses provoquant des épidémies)
                                                    - hépatite : - A (transmise par consommation des aliments)
                                                                      - B et C (transmise par contact sexuel, du sang ou autre produits organiques)
                                                                      - D (affecte les poumons déjà infectes par le virus de l’hépatite B – VHB)
                                                                      - E (peu fréquente se transmet comme hépatite A)
                                                    - chlamydia (altération qui affecte les organes sexuelle internes de la femme)
                                                    - SIDA (altération immunitaire sévère; voir ci-haut)
                                                    - SRAS (altération qui entraine détresse respiratoire et forte fièvre pouvant entrainer la mort)
                 3) INFECTION FONGIQUES : - le muguet (Candida Albicans provoque plaques blanchâtres sur muqueuses, bouche, pharynx et vagin)
                                                                         - l’aspergillose (infections des voies respiratoires causées par Aspergillus)
                                                                         - mycoses cutanées (dermatomycoses : teigne, onychomycose et pied d’athlète)
                 4) INFECTIONS PARASITAIRES : - les protozoaires : - parasite du sang (transmis par insectes- malaria, paludisme, maladie du sommeil)
                                                                                                               - parasite de l’intestin (dysenterie, ulcères intestinaux, abcès a distance)
                                                                                                               - trichomonas (transmis par contact sexuel – urétrites et vaginites)
                                                                                       ------ traitées par administration d’antiprotozoires ------
                                                         - les helminthes :  - le tænia
                                                                                      - les oxyures
                                                                                      - ascaris
                                                                                      ------ traitées par administration d’antihelminthiques ------
                                                        - les poux : au cuir chevelu, au pubis (morpions)
                                                        - insectes de la gale : provoquent une dermatite appelée  la gale entre les doigts, aux poignets, coudes



Sites web a consulter

Un site web à retenir : http://www.passeportsante.net
Super pour les maladies, les mini-extraits sur des choses etc.
A consulter peut-être une fois les systèmes commencés.

Pour pharmaco celui de Mme. Michaud : http://recit.csdhr.qc.ca/pharmacotherapie/

Synthèse hyper concentrée

Mécanismes de défende de l’organisme

Système lymphatique (lymphe= liquide incolore comme le plasma mais moins riche en protéines)
            Rôle : -    Draine le liquide interstitiel
-          Transporte les lipides alimentaires & vitamines liposolubles
-          Facilite les réponses immunitaires (surveillance et défense)
Resistance = la capacité de l’organisme de ne pas être malade.
Cellules lymphatiques :  - Les macrophages – les « bouffeuses » des agresseurs
                                          - Les lymphocytes T – détruisent directement les agresseurs (possèdent une mémoire)
                   - Le lymphocyte B – se modifient en plasmocytes avant de libérer les anticorps qui se bataillent avec les agresseurs 
                                           (possèdent une mémoire)
                   - Les tueuses naturelles (NK) - jouent un rôle important dans le rejet de tumeurs et cellules infectées près virus.
Organes et tissus lymphatiques :   
                                                       – Moelle osseuse rouge : donne naissance aux lymphocytes B matures et aux lymphocytes pré-T.
                                                       -  Thymus : secrète des hormones thymiques qui aide à la maturation des lymphocytes pré-T.
                                                       -  La rate – produits des anticorps par les lymphocytes B et attaque directement les agresseurs par les
                                                           lymphocytes T, les cellules macrophages éliminent par phagocytose les substances étrangères.
                                -  nœuds lymphatique (ou ganglions) logent les lymphocytes B, les lymphocytes T et les plasmocytes (les
                                    lymphocytes B déjà transformées).
                                                       -   follicules lymphatiques (ou nodules) sont des amas de tissus lymphatiques non encapsulés qui préviennent
                                    l’envahissement de l’organisme par des agresseurs inhalés ou ingérés (ex. Plaques de Peyer, amygdales,
                                    l’appendice vermiforme).
Mécanismes de défense : NON SPECIFIQUES
* Barrières physiques et chimiques superficielles : - la peau
                                                           - les muqueuses
* Moyens de défense interne : - protéines antimicrobiennes : - l’interféron (intervient en cas d’infection virale)
                                                                                                 - le complément (intervient pour compléter ou amplifier les réactions immunitaires, les 
                                                                                                   réactions allergiques ou les maladies auto-immunes)
                                                                                                 - les transferrines (protéines qui se lient au Fe pour empêcher les bactéries se
                                                                                                   développer)
                          - macrophages « bouffent » par phagocytose (le lysosome) les microorganismes ou autres particules étrangères.
                          - les cellules tueuses naturelles (NK) se lient directement aux agresseurs pour le détruire (attaquent le cancer)
                         - inflammation se déroule en 3 étapes : - vasodilatation et augmentation de la perméabilité des capillaires
                                                                                      - migration et agglutination des leucocytes par diapédèse au site de la lésion
                                                                                      - réparation tissulaire


                                            IMPORTANT !
                                                    Signes locales lors d’une réaction inflammatoire : - la rougeur
                                                                                                                                     - la chaleur
                                                                                                                                     - l’œdème
                                                                                                                                     - la douleur
                         - fièvre est l’élévation anormale de la T° du corps causée par un décalage a la hausse du thermostat hypothalamique –
                           appelée hyperthermie
Mécanismes de défense : SPECIFIQUES
                   -   L’immunité – la capacité de se défendre contre des agents agresseurs spécifiques.
                                            - peur être acquise : - de façon active naturelle (en contractant la maladie ou contact répété avec les agresseurs)
                                                                            - de façon active artificielle (par vaccination)
                                                                            - de façon passive naturelle (transmise par placenta au fœtus ou par allaitement)
                                                                            - de façon passive artificielle (par sérothérapie)
                  Les lymphocytes T et B sont responsable de la réponse immunitaire :
-          La réponse à médiation cellulaire faite par les lymphocytes T qui élimine l’agresseur directement.
-          La réponse à médiation humorale faite par les lymphocytes B qui se transforment en plasmocytes et secrètent des anticorps spécifiques (les immunoglobulines)
La résistance personnelle de l’individu peut être influencée par :
-          l’hérédité
-          l’âge (enfants et personnes âgées + au risque)
-          les conditions de vie inadéquates (insalubrité, mauvaise alimentation, tabagisme, alcoolisme, toxicomanie, sédentarité, manque de sommeil, mal gérer les stress, fatigue)
-          certaines situations particulières (personnes déjà atteintes de maladies ou résistantes aux antibiotiques ou qui font la chimiothérapie/radiothérapie, ou atteintes du VIH, leucémie, cancer ou la prise des médicaments)

Allergies – réaction inappropriée et excessive a une substance normalement inoffensive avec le corps a déjà été en contact une fois auparavant.
    Le choc anaphylactique – la plus grave manifestation allergique, aiguë et généralisée de l’organisme
-          il y a des manifestations cliniques : - respiratoires (congestion nasale, éternuement, toux, oppression thoracique,
                                                                 bronchospasme, détresse respiratoire, voix raque, stridor)
                                                               - cutanées (rougeur, chaleur, érythème, prurit, œdème, diaphorèse)
                                                               - cardiovasculaires (hypoTA, tachycardie, pâleur, Pls imperceptible, coma)
                                                               - digestives (N°, V°, coliques, diarrhées)
- parmi les allergies de type I on retrouve :
                    - allergies respiratoires (pollen, moisissures, poussières, fumée de tabac)
                    - allergies de contact (latex, dédorant, plantes, chrome, Nikel, Fe, nylon, laine)
                    - allergies alimentaires (choc anaphylactique souvent : )
                    - allergies médicamenteux (choc anaphylactique)



L’œdème de Quincke : brusque apparition de tuméfaction dans les couches les plus profondes de la peau, urticaire et prurit (pas de godet)
                            Régions touchées : - visage (lèvres, paupières, joues, langue)
                                    - les mains et les pieds
                                    - muqueuses (larynx, bronches, tube digestif)
                                    - les organes génitaux
 SI : Bain huileux ou avec bicarbonate; éviter agents allergènes, Hydratation +++, éviter exposition au soleil, administrer médicaments
        antiprurigineux, antihistaminiques, corticostéroïdes topiques


Maladies auto-immunes -  les plus connues : - thyroïdite chronique
                                                    - diabète insulinodépendant
                                                    - polyarthrite rhumatoïde
                                                    - sclérodermie
                                                    - maladie cœliaque
                                                    - sclérose en plaques
                                                    - lupus érythémateux : Signes cliniques : - fatigue extrême
                                                                                                                        - faiblesse généralisée
                                                                                                                        - anorexie et perte de poids
                                                                                                                        - hyperthermie
                                                                                                                        - éruptions cutanées et de s muqueuses
                                                                                                                        - altération progressive de différents systèmes
                                                                                                                        - complications (insuffisance rénale, problèmes  
                                                                                                                           cardiaques, insuffisance artérielle, problèmes gastro-
                                                                                                                           intestinaux, cérébraux, infections respiratoires)
                                                                                          SI : - maintenir autonomie dans AVQ
                                                                                                -  prévenir les épisodes de crise (éviter soleil et rayons UV, repos,
                                                                                                   diminuer stress)
                       -  soulager douleur et les inconforts (maintenir integrite peau, petits repas
                                                                                                   nutritifs et facile a digérer)
                                                                       -  médication anti-inflammatoires, corticostéroïdes, immunosuppresseurs,
                                                                                                   analgesiques)

IMMUNODÉFIENCE :  - SIDA -  altération du système immunitaire causée par le virus VIH
                    Transmission : - contact direct avec le sang, sperme, secrétions vaginale, produits organiques
                      - relations sexuelles non-protégées
                      - utilisation d’une seringue infectée
                      - lait maternel d’une mère infectée
                    Traitement : - la trithérapie (agents rétroviraux)
                 -  antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires
                 -  anxiolytiques
                                        -  antalgiques
                                        -  antidiarrhéiques
                                        -  antiémétiques
                   - CANCER – prolifération anarchique de cellules anormales qui peuvent former une tumeur maligne et la formation des
                                           métastases.
                                        - Il y a deux types : - tumeurs bénignes (cellules presque identiques aux tissus avoisinants, ne produisent
                                                                          pas des métastases, sont encapsulées, ne récidivent pas après l’excision)
                                                                        - tumeurs malignes (cellules qui ont une morphologie anormale, se développent
                                                                          rapidement, pas encapsulées, produisent des métastases, envahissent les tissus
                                                                          avoisinants, récidivent après excision, causent la cachexie et l’anémie.
                  Exemples de tumeurs : - Épithélioma (tumeur maligne - au niveau d’un tissu)
                                                        - Lymphome (tumeur maligne au niveau du tissu lymphatique)
                                                        - Sarcome (tumeur maligne au niveau de tu=issu conjonctif)
                                                        - Fibrome (tumeur bénigne au niveau du tissu fibreux
                                                        - Kyste (tumeur bénigne contenant un liquide ou substance molle)
                Traitement : - La chirurgie (biopsie, prophylactique, locale, radicale et palliative)
                                     - Radiothérapie (réactions locales ou systémiques)
                                     - Chimiothérapie (médicament antinéoplasiques, réactions : anorexie, N°, V°, D°, stomatite, alopécie,
                                        leucopénie, thrombopénie)
MALADIES INFECTIEUSES
Saprophyte – microorganisme qui n’engendre pas la maladie et qui fait partie du milieu ambiant.
Flore microbienne  - ensemble de la population bactérienne saprophyte  qui habite dans un milieu donné (intestin, vagin, poumons)
Microorganismes pathogènes  -  bactéries – microorganismes vivant dans l’air libre
                                                    -  virus – plus petit que les bactéries qui vivent aux dépenses de l’organisme
                                                    -  champignons – microorganismes du règne végétal vivant en parasite – uniquement aux depenses
                                                        de l’organisme humain)
   Étapes des maladies infectieuses : - période d’incubation
                                                             - étape de prodrome
                                                             - étape manifeste de la maladie
                                                             - convalescence
1)  INFECTIONS BACTERIENNES :  
-          Bactéries du pus : 1. Pathogène : - gonocoque (gonorrhée, vaginite, urétrite)
                                                             - méningocoque (méningite)
                                     2. Saprophyte : - pneumocoque (pneumonie)
                                                              - staphylocoque (furoncle, anthrax, ostéomyélite, septicémie)
                                                              - streptocoque (amygdalite, otite, endocardite, septicémie, scarlatine, fasciite nécrosante)
                                                              - bacille pyocyanique (infection urinaire, septicémie, suppuration chronique)
Infections nosocomiales : infections contractées en milieu hospitalier qui n’ont pas des liens a la maladie pour laquelle le PT a été hospitalisé.
Bactéries : - des voies respiratoires : - bacille diphtérique
                                                            - bacille de Koch
                                                            - bacille de Pfeiffer ou « haemophilus influenzae »
                                                            - bacille de Bordet-Gengou – coqueluche
                   - des voies digestives : - bacille typhique et paratyphique
                                                        - colibacille, E Coli – la gastro-entérite
                                                        - clostridium botulinum  - le botulisme
                                                        - clostridium difficile - C difficile
                  -  provenant du sol : - clostridium perfringens – gangrène gazeuse
                                                   - clostridium tétani – tétanos
                  -  vénériennes : tréponème pale de Schaudinn – syphilis

2) INFECTIONS VIRALES :  - la rage (par la salive d’un animal atteint – provoque atteinte cérébrale, spasmes, convulsions)
                                                    - poliomyélite et encéphalite (inflammation moelle épinière e l’encéphale)
                                                    - oreillons (tuméfaction des glandes salivaires, mammaires et génitales – orchite chez les hommes)
                                                    - varicelle (éruptions des vésicules)
                                                    - zona (éruption des vésicules au long d’un nerf)
                                                    - rubéole (éruption cutanée)
                                                    - rougeole (éruption cutanée si pas traite cause une encéphalite, retard mental, trouble de la vision)
                                                    - herpes (lésion cutanées – vésicules transparentes : type I : feu sauvage et type II : herpes génital)
                                                    - verrues (minuscules de tumeurs bénignes et contagieuses)
                                                    - grippe (maladie contagieuses provoquant des épidémies)
                                                    - hépatite : - A (transmise par consommation des aliments)
                                                                      - B et C (transmise par contact sexuel, du sang ou autre produits organiques)
                                                                      - D (affecte les poumons déjà infectes par le virus de l’hépatite B – VHB)
                                                                      - E (peu fréquente se transmet comme hépatite A)
                                                    - chlamydia (altération qui affecte les organes sexuelle internes de la femme)
                                                    - SIDA (altération immunitaire sévère; voir ci-haut)
                                                    - SRAS (altération qui entraine détresse respiratoire et forte fièvre pouvant entrainer la mort)
                 3) INFECTION FONGIQUES : - le muguet (Candida Albicans provoque plaques blanchâtres sur muqueuses, bouche, pharynx et vagin)
                                                                         - l’aspergillose (infections des voies respiratoires causées par Aspergillus)
                                                                         - mycoses cutanées (dermatomycoses : teigne, onychomycose et pied d’athlète)
                 4) INFECTIONS PARASITAIRES : - les protozoaires : - parasite du sang (transmis par insectes- malaria, paludisme, maladie du sommeil)
                                                                                                               - parasite de l’intestin (dysenterie, ulcères intestinaux, abcès a distance)
                                                                                                               - trichomonas (transmis par contact sexuel – urétrites et vaginites)
                                                                                       ------ traitées par administration d’antiprotozoires ------
                                                         - les helminthes :  - le tænia
                                                                                      - les oxyures
                                                                                      - ascaris
                                                                                      ------ traitées par administration d’antihelminthiques ------
                                                        - les poux : au cuir chevelu, au pubis (morpions)
                                                        - insectes de la gale : provoquent une dermatite appelée  la gale entre les doigts, aux poignets, coudes



.

SABON

Concerts

VenueKings.com

Find Tickets for The Eagles at VenueKings.com! The Best Event Tickets in the Nation!

Get Fleetwood Mac Concert Tickets at VenueKings.com!