Nouvelles en bref

Loading...

Recherchez

Chargement...

2011-04-15

Calculer le débit d’un soluté

Pour régler le débit d’une perfusion intraveineuse, il faut connaitre certains paramètres:
  1. la vitesse de perfusion en ml/hre
  2. le calibre du perfuseur utilisé (macrogouttes ou microgouttes)
  3. la durée d’administration en minutes
On administre la quantité prescrite du soluté en ajustant le débit de la perfusion, qu’on mesure en gouttes par minute.
Selon le fabriquant, le calibre de perfuseurs macrogouttes peut varier de 10 à 20 gtt/ml. Cependant, le perfuseur microgouttes sera toujours de 60 gtt/ml. Les perfuseurs comportent une chambre de goutte-à-goutte qui permet de compter les gouttes.
Tubulure perfusion intraveineuse (soluté), régulateur presse tube et chambre compte-gouttes
tubulurepresse_tubetubulure_microgoutte
Voici la formule qui permet de calculer le nombre de gtt/min à surveiller. Après ce premier calcul, nous diviserons le résultat par quatre pour le remettre sur 15 secondes afin de faciliter l’ajustement.
Quantité à administrer en ml/h × calibre du perfuseur (nbre de gtt/ml) ÷ durée d’administration en min = nbre de gtt/min
Exemple 1: NaCl 0,9% 1000 ml à 100ml/h.
100 ml/60 min×10 gtt/1ml÷60 min = 17 gtt/min
Procédure
Surveillance d’une perfusion intraveineuse
Définition : Observer périodiquement une perfusion intraveineuse pour s’assurer du bon fonctionnement et vérifier que le nombre de gouttes/minutes est conforme à la prescription médicale.
Buts :
  • Vérifier le fonctionnement mécanique d’une perfusion intraveineuse
  • Surveiller les effets de la perfusion intraveineuse
  • S’assurer de la concordance entre la perfusion en cours et la prescription médicale
Matériel : Montre trotteuse
  1. Se rendre périodiquement au chevet du client.
  2. Vérifier le site d’injection (rougeur,oedème, douleur), la tubulure (libre, non coudée, péremption 72 h), la sac de soluté (plus haut que le coeur du client, sorte, péremption 24 h, quantité restante).
  3. S’assurer de la concordance entre la prescription et la perfusion en cours.
  4. Faire le calcul du débit (formule)
  5. Compter pendant 15 secondes le nombre de gouttes tombant dans la chambre compte-gouttes.
  6. Vérifier la quantité de solution sur l’étiquette de gradation du soluté.
  7. Vérifier l’exactitude des informations inscrites sur l’étiquette.
  8. Ajuster le débit avec le presse tube au besoin.
  9. Graduer le soluté pour les 2 heures suivantes et répéter.
  10. Consigner au dossier les observations reliées au soluté en cours.

Types de perfusions intraveineuses

  • Solutions isotoniques (remplacent les pertes liquidiennes, augmentent le volume sanguin) ex: NaCl, Lactate Ringer, Dextrose 5%
  • Solutions hypertoniques (favorisent le déplacement du liquide intracellulaire vers le compartiment intravasculaire) ex: D 10%, 50 %,  d5% avec NaCl
  • Solutions hypotoniques (traitent  la déshydratation, favorisent le déplacement du liquide intravasculaire vers le compartiment intracellulaire) ex: NaCl 0,45%

Les complications

  • L’infiltration du soluté (passage de la solution dans les tissus sous-cutanés)
  • Phlébite (Inflammation de la veine avec formation d’un caillot)
  • Surcharge liquidienne (quantité excessive de liquide dans l’organisme)
  • Déséquilibre hydroélectrolytique (débalancement entre les différents électrolytes (sodium, potassium, chlore, calcium, magnésium, phosphore…et l’eau contenus dans l’organisme)

Points importants à retenir

  • Quantité à administrer en ml/hre
  • Calibre du perfuseur en gtt /min
  • Microgouttes= petites gouttes (60 gtt=1ml)
  • Macrogouttes = grosses gouttes (10gtt=1ml)
  • Durée de perfusion toujours en minutes
  • Concordance entre la prescription et le sac en cours
  • Date d’expiration du sac (24 heures)
  • Date d’expiration du jelco et tubulure (72 heures)
  • Observation du site d’injection ( rougeur, chaleur, induration, oedème)
  • Calculer le débit sur une minute puis sur 15 sec
  • Inscrire la quantité à perfuser pour les 3 heure et répéter à (lignes sur l’étiquette du sac de perfusion)
  • Consigner les notes d’observation pertinentes au dossier (date et heure de l’installation, type de cathéter et de solution, débit)
  • Tableau de débit en gouttes/min

    ½ h1 h2 h3 h4 h6 h8 h12 h24 h
    50 ml331786
    100 ml6633171186
    125 ml834121141075
    250 ml1668341282114107
    500 ml1668356412821147
    750 ml125836241312110
    1000 ml1661118356412814
    1500 ml16612583624121
    2000 ml166111835628
    2500 ml1391046935
    3000 ml12583

Les différentes unités rencontrées et maniées sont le poids (gramme), le volume (litre ou mètre cube = m3).
Les préfixes des multiples et sous multiples sont les même pour toutes les unités (gramme, litre, mètre, joule etc...).

Les multiples sont :
déca (da) = 10 fois l'unité
hecto (h) = 100 fois l'unité
kilo (k) = 1000 fois l'unité
Les sous-multiples sont :

déci (d) = 1/10 soit 0,1 fois l'unité
centi (c) = 1/100 soit 0,01 fois l'unité
milli (m) = 1/1 000 soit 0,001 fois l'unité
micro (µ) = 1/1 000 000 soit 0,000 001 fois l'unité
Un outil permet de ne pas faire d'erreur pour les conversions : le tableau :
 KiloHecto Déca Unité Déci Centi Milli Micro
De droite à gauche, il faut diviser par 10 pour passer d'une case à l'autre.
De gauche à droite, il faut multiplier par 10 pour passer d'une case à l'autre

 Exemple :
KiloHecto Déca  Unité  Déci  Centi   Milli   Micro
 1 00  0
 0. 0 0 0 1

Ce qui donne donc pour la première ligne : 1 unité = 1000 milli unité
Pour la ligne deux : 1 milli unité = 0,0001 déca unité.

 Exercice 1 : Convertissez 327 milli gramme en hecto gramme
 Exercice 2 : Convertissez 15,5 litres en micro litre

2) Conversion de volume

Pour les correspondances entre litre et mètre cube, il y a deux choses à savoir :
  • un litre est égal à un déci mètre cube
  • les case du tableau en cube comportent de la place pour trois chiffres, ce qui donne 
 m3 dm3 cm3 mm3
 hecto litredéca litre litre déci litre centi litre milli litre
Exercice 3 :       
Convertissez 15,5 litres en centimètre cube
Convertissez  35,82 centimètre cube en mètre cube
Convertissez 83,564 décimètre cube en centi litre

 3) Les chiffres Romains

Par convention, sur une prescription tout débit ou dose d'un médicament est donné en chiffre romain.
 1= I6 = VI 50 = L
 2 = II 7 = VII 100 = C
 3 =III 8 = VIII 500 = D
 4 = IV 9 =IX 1000 = M
 5 = V 10 = X 2138 = MMCXXXVIII
Les lettres sont utilisées en décomposant le nombre en une somme de nombres représentés chacun par une lettre
Les chiffres représentés doivent toujours diminuer en allant de gauche à droite

Par exception aux règles ci dessus : une lettre peut être à la gauche d'une autre lettre représentant un chiffre supérieur : le chiffre représenté est obtenu par soustraction des deux lettres.

On ne peut pas retrancher à un chiffre représenté par une lettre la somme de deux lettres situées à sa gauche.

Exemple :  53 = LIII
                  1259 = MCCLIX
                  28 = XXVIII
Exercice 4 :       

Que fait 1758 en chiffres romain

Que fait 231 en chiffres romain

Que fait 838 en chiffres romain

Vous pouvez donc avoir des prescription du genre :

Haldol : XX gouttes avant le coucher
Célestène : XIII gouttes / Kg / 24 h

4) Les Unités Internationales (UI )

Elles sont utilisées afin de disposer d'un référentiel international commun afin d'éviter les erreurs  du à l'utilisation de données propre aux fabricants et aux laboratoires.
ex : L'héparine se mesure en UI en non plus en mg.

5) Les concentrations

La concentration c'est la masse dissoute dans l'unité de volume d'une solution. On peut la chiffrer de deux manières :
En pourcentage (pour cent : %, pour mille %0, pour dix mille )
En poids par unité de volume (g/l, mg/l, g/100ml, mg/ml etc...)
Il est très important de comprendre à quoi cela correspond pour bien appréhender les calculs de dose.

% correspond à : gramme pour cent millilitre

Ce qui signifie que une ampoule de NaCl de 10 ml à 20 % contient :

20 grammes de NaCl pour 100 millilitres donc,
2 grammes de NaCl pour 10 millilitres (réduction de 1 zéro) donc une ampoule de NaCl de 10 ml à 20% contient 2 grammes de NaCl

ou bien,
Ce qui signifie que un flacon de G5% de 250 millilitres contient :

5 grammes de Glucose pour 100 millilitre donc,
12,5 grammes de Glucose pour 250 millilitre
Une flacon de G5% de 250 ml à contient 12,5 grammes de Glucose

6) La règle de trois

La règle de trois consiste à calculer une inconnue avec trois données.
Dans un premier temps, on effectue une division des deux données aux unités différentes pour obtenir la valeur de la proportion correspondant à une unité de l'inconnue recherchée.

Dans un second temps, il faut multiplier cette proportion par la troisième valeur.

Exemple :

Vous devez injecter 250 mg d'aspirine à un patient et pour cela vous disposez d'un flacon de 500 mg et de 5 ml d'EPPI.

Dans un premier temps : combien de ml représente un mg de produit :
5 / 500 = 0,01 donc 1 mg = 0,01 ml d'aspirine
Dans un second temps, combien de ml représente 250 mg :

250 * 0,01 = 2,5 donc 250 mg d'aspirine est égal à 2,5 ml de solution.

Vous injecterez donc 2,5 ml de solution

7) Les produits en croix

Il s'agit d'une autre technique permettant d'obtenir un résultat à partir de trois données.

La règle utilisé est celle de l'équivalence entre deux fractions :

a / b = c / d

a et c sont les numérateurs et b et d sont les dénominateurs.

On peut alors multiplier le numérateur de la première fraction avec le dénominateur de la seconde fraction et le numérateur de la seconde fraction avec le dénominateur de la première.
a * d = b * c
Si l'inconnue est d on obtient alors :

d = (b * c) / a
Exemple :

20 / 2 = 100 / X

Donc on peut dire : 20 x X = 100 x 2
donc X = (100 x 2) / 20

donc : X = 200 / 20

alors X = 10

8) Les débits

Le débit est le rapport d'un volume sur le temps. Le débit d'une perfusion s'exprime en gouttes par minutes. Pour le calculer, il faut se souvenir que :
Pour les solutés standard : 1ml = 20 gouttes
Pour le sang : 1 ml = 15 gouttes
Pédiatrie, microdrip : 1 ml = 60 gouttes
  • Un débit de perfusion est donc égal au :
    volume en ml multiplié par 20 divisé par temps de passage en minutes pour les solutés.
    volume en ml multiplié par 15 divisé par temps de passage en minutes pour le sang.
    volume en ml multiplié par 60 divisé par temps de passage en minutes pour les perfusions en pédiatrie sur microdrip. 
  • Parfois, des électrolytes ou des médicaments sont ajoutés, sur prescription médicale, dans les flacons de perfusion. Pour calculer le débit, on ne tient pas compte des volumes ajoutés (sauf cas particulier comme en réanimation par exemple), la base du calcul sera le volume de la perfusion uniquement. Les seules exceptions sont les perfusions d'antimitotiques ou celles destinées aux nourrissons.

9) Quelques correspondance classique

1 cm cube = 1 cc =1 ml
une cuillère à café = 5ml

une cuillère à dessert = 10 ml
une cuillère à soupe = 15 ml

un verre ordinaire = 150 ml

Calculs de doses en PERFUSION :
Voici ce que vous devez retenir :

I - Principes de bases:
- 1ml = 20 gouttes
- 1 heure = 60 minutes
Voilà les deux points essentiels, tout se fait à partir de ces deux principes triviaux.

Autres points, non exhaustif:
- Ne jamais brancher un volume supérieur à 500cc chez un enfant ( même si le médecin vous prescrit 2 litres sur 24 heures, vous DEVEZ le fractionner en 4 x 500ml)
- N'oubliez pas de noter l'échelle horaire sur votre perfusion, ainsi que ce qu'elle contient
- Purgez vos tubulures de manière aseptique.

II - La perfusion:
Il s'agit de perfuser au patient un soluté éventuellement additionné de principes actifs et/ou ions.

Exemples:

Le médecin vous prescrit 1 litre de sérum salé isotonique à passer sur 24 heures
- 1 litre est égal à 1000ml
- 1000ml = 20 000 gouttes
- 24 h = 24 x 60 minutes, soit 1440 minutes
- Le débit sera donc égal à 20 000 gouttes sur 1440 minutes, soit 13,88
- On arrondi donc au ml supérieur, soit 14 gouttes minutes.

Le médecin vous prescrit 1,5 litre de sérum glucosé sur 24 heures
- Vous avez deux solutions: soit vous passez un litre sur 16 heures (2/3 de 24h) et un 500 sur 8 heures (1/3 de 24 h), soit trois 500, chacun sur 8 heures. Dans tous les cas, le débit sera le même, suivant le même principe que ci dessus:
- 1500ml= 30 000 gouttes (15 000 x 20)
- 24 h = 1440 minutes
- Le débit sera donc de 30 000/1440, soit 20,83, arrondi à 21 gouttes minutes
- Vous pouvez vérifier en calculant un débit pour 1L sur 16 heures ou 500 sur 8 heures, le résultat sera identique.

Procédures

  1. Vérifier le plan de soins ou l’ordonnance médicale
  2. Se laver les mains
  3. Rassembler le matériel nécessaire correspondant à l’ordonnance
-soluté (type et quantité)
-tubulure (macro, micro ou pour pompe)
-rallonge au besoin
-réglette graduée
-ruban pour date d’installation
  1. Vérifier les dates de péremption du matériel
  2. Vérifier les éléments suivant sur le sac de perfusion (type, quantité, date d’expiration, intégrité)
  3. Ouvrir l’emballage du sac et de la tubulure de façon aseptique en préservant la stérilité des deux extrémités de la tubulure
  4. Fermer le presse-tube et le placer ≈ 5 cm sous la chambre compte-gouttes
  5. Suspendre le sac de perfusion à la tige ou crochet
  6. Retirer les protecteurs (gaine de protection du sac et capuchon de la fiche perforante de la tubulure)
  7. Insérer la fiche perforante dans le soluté en préservant la stérilité de la fiche et du site d’insertion
  8. Comprimer la chambre compte-gouttes de la tubulure pour la remplir ad repère visuel
  9. Retirer le capuchon protecteur de l’embout du soluté
  10. Procéder au vide d’air de la tubulure de perfusion en maintenant la stérilité de l’extrémité de la tubulure
  11. Déloger les bulles d’air des Y en les renversant et en donnant des chiquenaudes
  12. S’assurer que la tubulure ne contient ni air, ni bulle
  13. Fermer le presse tube
  14. Remettre le bouchon protecteur de façon stérile ou une aiguille
  15. Inscrire les informations sur la réglette graduée et ruban de la tubulure
-nom
-#chambre
- date d’insertion
- débit
- solution
- signature de la personne qui a inscrit les informations
solutetubulure_microgouttetubulure_macrogouttes

Voir la vidéo ICI

Installation cathéter I.V.

L’installation d’un cathéter intraveineux consiste à ponctionner une veine avec une aiguille recouverte d’un gaine de plastique. L’aiguille servira de guide pour perforer les parois de la veine et sera ensuite retirée. La gaine de plastique sera poussée à l’intérieur de la lumière de la veine et demeurera en place afin d’installer une perfusion ou de laisser un bouchon membrane pour garder un accès rapide pour une injection intraveineuse.
Image présentant des cathéters intraveineux courts
catheter_jelco
La couleur du cathéter indique le calibre (grosseur)
  • Jaune #24 (très petite lumière)
  • Bleu # 22
  • rose #20
  • vert # 18 (grosse lumière)
Appelé «Jelco, Insyte ou Cathelon»
  • Mesure de 1,2 cm à 13 cm
  • Nécessite une ordonnance
  • Choisir les veines des membres supérieurs pour l’installer
  • Éviter articulation (poignet et coude)
  • Commencer pas les veines les plus éloignées « main et monter»
Particularités
  • Le cathéter I.V. est stérile et à usage unique
  • Il sert pour l’installation des solutés intraveineux
  • Il est composé d’une aiguille, d’une gaine ou cathéter et d’une chambre de retour et d’un raccord
  • Il a un calibre (grosseur) et une longueur
  • Choisir calibre 20 et 22 ou 18 si produits sanguins administrés pour installation chez l’adulte
  • Éviter bras du côté d’une mastectomie, paralysie, fistule …
  • changer le cathéter aux 72 heures ou avant si signes d’inflammation
  • si poils, couper avec ciseaux ne pas raser
  • Installer le cathéter sur les membres supérieurs. Débuter sur la main et monter ensuite , laisser les articulations libres pour plus de mouvements
Matériel
  • tampons désinfectants I.V
  • 1 petite compresse stérile
  • pansement transparent (Tegaderm)
  • garrot
  • soluté et tubulure ou bouchon membraneux (dispositif mis après l’installation du cahtéter I.V.)
  • gants non-stériles
  • diachylon
  • contenant biorisque
Procédure
  1. Vérifier le plan de soins ou l’ordonnance médicale
  2. Rassembler le matériel nécessaire (plateau pour installation cathéter)
  3. Se laver les mains
  4. Identifier la personne avec le bracelet d’identité
  5. Installer la personne confortablement (bras soutenu)
  6. Ajuster la hauteur du lit et l’éclairage
  7. Expliquer le but et les étapes de la procédure
  8. Préparer le matériel :
    • Observer et choisir le site de ponction
    • Préparer le soluté ou le bouchon membrane qui sera adapté au cathéter
    • Choisir le cathéter en fonction de la veine
    • Sortir le garrot et les gants non-stériles
    • Préparer le diachylon et ouvrir une compresse stérile 2×2
    • Ouvrir le tampon I.V. (alcool et chlorexidine)
    • Ouvrir le pansement transparent
  9. Mettre les gants et fixer le garrot (10 à 15 cm au dessus du point de ponction)
  10. Retoucher la veine au site de ponction (sentir sa direction et sa profondeur)
  11. Désinfecter le point de ponction sur un diamètre de 5 cm et laisser sécher (mouvements circulaires partant du point de ponction jusqu’en périphérie. L’AQESSS recommande 3 désinfections par mouvements horizontal, vertical et circulaire)
  12. Retirer aseptiquement le capuchon du cathéter
  13. Stabiliser la veine avec la main non dominante
  14. Percer la peau et pénétrer dans la veine en mettant le biseau de l’aiguille vers le haut avec un angle de 15 à 30 degrés
  15. Observer le retour sanguin dans la chambre de retour du cathéter
  16. Si vous n’avez pas de retour, tenter à nouveau d’atteindre la veine en gardant un angle d’insertion d’environ de 15 degrés en stabilisant la veine
  17. Vous pouvez toucher la veine plus haut que le site d’insertion
  18. Lorsque vous avez un retour de sang
  19. Retirer le garrot
  20. Pousser la gaine du cathéter à l’intérieur de la veine en maintenant l’aiguille (canuler)
  21. Retirer l’aiguille au 3/4
  22. Mettre une compresse stérile sous la base du cathéter
  23. Faire une pression en amont de la veine pour diminuer l’écoulement sanguin
  24. Retirer complètement l’aiguille et en disposer de manière sécuritaire
  25. Abouter le bouchon membrane ou le soluté au cathéter
  26. Mettre le pansement transparent pour couvrir le site
  27. Irriguer le bouchon ou débuter la perfusion selon la procédure
  28. Fixer solidement la tubulure ou le bouchon avec le diachylon
  29. Inscrire la date, la grosseur du cathéter et vos initiales sur le collant blanc
  30. Enlever les gants
  31. S’assurer du confort du client
  32. Se laver les mains
  33. Ranger le matériel
Inscription au dossier
  • Date et heure
  • Type de cathéter installé et calibre
  • Site du cathéter
  • Signature

Lots of tape residue


fixer_perfusion_intraveineuse